Distinguer le Français noir du noir français – Par Henry de Lesquen

Distinguer le Français noir du noir français

 

Il faut différencier le Français noir du noir français.

1. Le Français noir aime la France. Il est assimilé à la culture française. Il place la France avant l’Afrique. Il admet que la France est un pays de race blanche et de religion chrétienne. Il rejette le racisme anti-blanc représenté par le CRAN. Comme moi, les Français noirs refusent la congoïdisation de la France et savent qu’ils ne doivent rester qu’une petite minorité, comme l’a très bien dit De Gaulle.

« C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. » (Cité dans Alain Peyrefitte, C’était de Gaulle, tome 1, éditions de Fallois/Fayard, 1994, page 52.)

 

2. Le noir français est un Français de papier, un faux français, un immigré inassimilé de la 1ère ou de la n-ième génération. Il place l’Afrique avant la France. Il adopte la ligne du racisme noir tout en se camouflant derrière un antiracisme hypocrite. Il souhaite que la congoïdisation de la France se poursuive. Il renie la communauté nationale.

 

Conclusion. Une fois élu, je garderai les Français noirs (à condition qu’ils ne dépassent pas le seuil de 1% de la population totale) et j’expulserai les noirs français. L’assimilation est difficile. Je rappelle que sur 100 Italiens qui ont immigrés en France au XIXe siècle, 70 sont repartis. Même pour eux, l’assimilation est difficile.

 

bencarson

Ben Carson : un Américain noir, assimilé à la culture américaine.

Henry de Lesquen

Président du P.N.L.

4 Commentaires

  • On peut aussi noter l’excellent thomas sowell, herman caine comme noirs assimilés à la culture américaine

    J'aime

  • Bien cet article, Mr. de Lesquen. Cependant vous ne dites rien des illustres personnages noirs qui ont défendu la langue française, tels que Léopold Senghor, Aimé Césaire ou Félix Eboué ; et puis les innombrables hommes de Dieu, religieux, simples prêtres, évêques, cardinaux, pasteurs, évangélistes ou auteurs-compositeurs de cantiques gospel, parfaitement assimilés dans notre culture judéo-chrétienne, comme Martin-Luther King, Dom Helder Camarra, et j’en oublie …
    Dans les milieux chrétiens on fait souvent remarquer que ces ministres de Dieu, ont beaucoup plus à apporter à notre vieille Europe, pour re-vivifier nos paroisses et communautés, dans un mouvement inverse de celui qui a marqué le temps de la mission Nord-Sud, apportant à l’époque progrès, bienfaits mais aussi dégats d’une inculturation mal préparée …
    Aujourd’hui les Chrétiens du Sud nous évangélisent !

    J'aime

  • on fait quoi des métisses ?

    J'aime

  • Koskas La Juivasse

    PNL ça veut dire Programmation Neuro-Linguistique. A force de fantasmer sur les nègres qui se font enculer « accidentellement », HdL finit par raconter des conneries au km

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s